Comme l’ensemble des spécialités médicales et scientifiques, la kinésithérapie est un domaine qui ne cesse d’évoluer au fil du temps, avec de nouvelles découvertes ou de nouvelles technologies accessibles. C’est la raison pour laquelle les kinésithérapeutes se doivent de se tenir à jour des nouveautés tout au long de leur exercice. En France, cette nécessité déontologique de formation continue kiné est rendue obligatoire par la loi. Ainsi, le spécialiste kinésithérapeute dispose de plusieurs procédés pour se former. Qu’il s’agisse de formations obligatoires, d’agences de formations privées qui visent spécifiquement la kinésithérapie ou encore de systèmes modernes et pratiques tels que les formations en ligne, le kinésithérapeute bénéficie de nombreuses solutions pour s’assurer une formation continue de qualité.

 

La formation obligatoire de l’Etat

 

Le DPC (Développement Professionnel Continu) est entré en vigueur au début de l’année 2013. Il s’agit d’un dispositif obligatoire de formation continue pour l’ensemble des professionnels de santé, parmi lesquels, bien entendu, les kinésithérapeutes. Ainsi, dans le cadre de cette formation, les praticiens de la kinésithérapie doivent démontrer tous les trois ans qu’ils se sont bien formés pour répondre aux priorités nationales de santé publique (elles aussi réactualisées par l’Etat tous les trois ans). Entre chacune de ces cessions de vérification de la formation, le kinésithérapeute a la possibilité de rechercher l’ensemble des formations officielles, disponibles et reconnues dans le cadre du DPC via le moteur de recherche de l’Agence nationale du Développement Professionnel Continu (ANDPC). Qu’il s’agisse de pratiques kinésithérapeutiques spécifiques à la pratique du sport, de nouvelles pratiques en thérapie manuelle ou des nouvelles connaissances théoriques accessibles, le kinésithérapeute aura accès à l’ensemble des données utiles pour sa formation continue kiné. Bien sûr, pour parfaire ces formations, les professionnels kinésithérapeutes ont également accès à de nombreux dispositifs privés, via des organismes spécialisés dans tous les domaines qui entourent la kinésithérapie, ou encore en ligne, pour une plus grande simplicité dans sa formation continue.

 

Les instituts de formation privés et en ligne

 

formation-kine

 

Si l’état oblige le praticien kinésithérapeute a se former de manière continue tout au long de sa carrière, il lui laisse en grande partie la possibilité de procéder comme il le souhaite. Ainsi, il existe diverses manières pour les professionnels de santé d’acquérir les connaissances qui leur sont nécessaires pour atteindre ce niveau de formation souhaitée.

 

Les MOOC

 

Les MOOC sont des dispositifs de formation en ligne, très simples d’accès. Les kinésithérapeutes peuvent ainsi très rapidement et depuis leur domicile se former sur certaines compétences (sport, nouvelles pratiques médicales ou manuelles, etc.) et valider ces nouvelles connaissances grâce à des certifications en ligne. Si elles sont encore rare dans le domaine de la kinésithérapie, on peut en citer quelques unes telles que Physiopedia, l’IRMBS ou encore le Cifep.

 

Les FIF-PL

 

Deuxième catégorie de formations non strictement étatique : le Fonds interprofessionnel de formation des professionnels libéraux (FIF-PL) qui est directement financé par la Contribution à la Formation Professionnelle (CFP) dont s’acquittent l’ensemble des professionnels libéraux. Pour se former via le FIF-PL, le kinésithérapeute doit simplement effectuer une demande en ligne sur le site www.fifpl.fr. Il dispose d’un plafond de 900 euros par an pour se former via ce système et choisit librement les thématiques qu’il souhaite approfondir dans le cadre de sa formation continue kiné.

 

Les organismes de formation privés

 

Enfin, on citera quelques-uns des organismes de formations privés qui opèrent à travers toute la France. L’ONREK propose ainsi des formations variées dans des domaines telles que les techniques manuelles de rééducation des scolioses ou encore la rééducation maxillo-faciale. L’AFC (Assas Formation Continue) propose quant à elle des formations dans des domaines très divers tels l’ORL, la musculo-squelettique ou encore la neuromusculaire. On citera également l’ITPM, qui se démarque par ses formations en thérapie manuelle. L’INK est probablement l’organisme de formation le plus connu dans le domaine de la formation continue en kinésithérapie. Il s’agit d’un organisme de grande envergure qui forme de nombreux stagiaires et professionnels dans tous les domaines de la kinésithérapie tout au long de l’année et qui les suit tout au long de leur exercice.

Une fois la formation stricto sensu effectuée, il s’agira pour le professionnel de santé d’obtenir les certifications qui démontreront qu’il s’est bien formé dans les domaines nécessaires pour répondre à son obligation de formation continue. Dans ce cadre, il existe diverses certifications qui permettent aux praticiens kinésithérapeutes d’attester de leurs connaissances.